TG

Mar 132014
 

Ce post s’applique, entre autres versions, à Autocad LT 2013

Dans le cours d’un projet, on peut être amené à regrouper des présentations issues de fichiers différents afin de les envoyer à un client. Lorsque ce regroupement est effectué dans un fichier PDF prêt à l’impression, c’est encore mieux : bienvenue dans le Gestionnaire du Jeu de Feuilles ! Comme d’habitude dans Autocad, on peut accéder au Gestionnaire du Jeu de Feuilles de diverses façons :

– En cliquant sur le bouton Gestionnaire Jeu de Feuilles dans l’onglet Palettes du ruban Vue (interface Ruban).
– En cliquant sur Palettes/Gestionnaire de Jeu de Feuilles dans le menu Outils (interface Classique).
– Par le raccourci clavier Ctl+4.
– En entrant JEUFEUILLES à la ligne de commande

Pour regrouper des présentations issues de plusieurs fichiers, il faut procéder en deux étapes. La première consiste à créer un jeu de feuilles, la seconde à le publier.

Création d’un jeu de feuilles

– Ouvrez le Gestionnaire du Jeu de Feuilles par la méthode qui vous convient.
– Par défaut, le Gestionnaire s’ouvre dans l’onglet Liste des Feuilles. Actionnez le menu déroulant Ouvrir et cliquez sur Nouveau Jeu de Feuilles pour ouvrir l’assistant Créer un Jeu de Feuilles (dans l’interface Classique, cette option est aussi accessible par le menu Fichier/Nouveau Jeu de Feuilles).

1-JEUFEU1
– Vérifiez que l’option A l’Aide de Dessins Existants est cochée et cliquez sur Suivant.
– Attribuez un nom au jeu de feuilles, puis acceptez l’emplacement proposé pour le fichier ou bien cliquez sur le bouton en bout de ligne pour définir un nouvel emplacement. Ajoutez une description si vous le souhaitez. Cliquez sur Suivant.
– Cliquez sur le bouton Parcourir pour ouvrir la boîte de dialogue Rechercher un Dossier puis sélectionnez le ou les dossiers concernés (il n’est pas possible de sélectionner les fichiers individuellement).

2-JEUFEU2
– Au stade Choix des Présentations, tous les dossiers, fichiers et présentations sont sélectionnés par défaut. Désélectionnez tous les dossiers, puis sélectionnez les présentations que vous souhaitez regrouper.

5-JEUFEU6
– Cliquez sur le bouton Options d’Importation pour ouvrir la boîte de dialogue de même nom. Vérifiez que l’option Faire Précéder les Feuilles du Nom du Fichier est sélectionnée (elle permet de connaître l’origine des présentations regroupées). Cliquez sur OK pour fermer la boîte, puis sur Suivant.
– Le contenu et la structure du jeu de feuilles sont décrits en détail au stade Confirmation. Cliquez sur Terminer pour confirmer la création de votre jeu de feuilles.

4-JEUFEU7
Publication du jeu de feuilles au format PDF

– Le jeu de feuilles créé apparaît maintenant dans le menu déroulant du Gestionnaire de Jeu de Feuilles. Cliquez sur le bouton Imprimer pour accéder au menu déroulant, puis cliquez sur Publier au Format PDF pour ouvrir la boîte de dialogue Spécifier un Fichier PDF.

3-JEUFEU5
– Modifiez le nom du fichier si vous le souhaitez, puis acceptez l’emplacement proposé pour le fichier ou bien définissez un nouvel emplacement. Cliquez sur Sélectionner pour lancer l’impression en PDF.
– Ouvrez le fichier PDF ainsi créé pour vérifier que tout s’est bien passé. Bien sûr, il est préférable de regrouper des présentations au même format afin de faciliter les opérations d’impression lorsque le fichier arrivera à son destinataire.

Happy autocading !

 Posted by at 17:07
Mar 102014
 

Ce post s’applique, entre autres versions, à Autocad LT 2013

Il y a quelque temps, j’ai écrit un post décrivant les procédures de rotation et de mise à l’échelle avec l’option Référence. Depuis, j’ai découvert la commande ALIGNER, qui permet d’effectuer les deux opérations en même temps.

La commande ALIGNER est bien cachée : elle ne figure pas dans les menus ou les barres d’outils de l’interface Classique et n’apparaît pas non plus dans les onglets et icônes de l’interface Ruban (pas dans LT 2013 en tout cas). Pour y accéder, il faut entrer ALIGN à la ligne de commande.

Dans une utilisation en 2D, cette commande permet d’effectuer une rotation et une mise à l’échelle en une seule opération. Voici comment procéder :

– Choisissez une ligne source dans l’objet à pivoter ou à mettre à l’échelle, et une ligne cible (ligne de référence) dans votre dessin.
– Entrez ALIGN à la ligne de commande et pressez la touche Entrée (ou la barre d’espace).
– Sélectionnez l’objet source (celui qui doit être modifié) et pressez Entrée.


– À l’invite, cliquez sur la première extrémité de la ligne source, puis sur la première extrémité de la ligne cible. Une liaison est dessinée entre les deux points.
– Cliquez ensuite sur la seconde extrémité de la ligne source, puis sur la seconde extrémité de la ligne cible. Une deuxième liaison apparaît à l’écran.


– Ignorez l’invite pour un troisième point cible (qui sert pour une opération en 3D) et pressez Entrée pour continuer.
– À la question Mettre les Objets à l’Échelle des Points d’Alignement ?, tapez O (oui) + Entrée pour obtenir une rotation et une mise à l’échelle, ou bien pressez la touche Entrée pour une simple rotation (option par défaut).

L’objet source, qui peut être par exemple un PDF, se trouve maintenant dans la bonne orientation et, éventuellement, à l’échelle souhaitée.


Pour une mise à l’échelle sans rotation, reportez-vous au post Autocad : rotation et mise à l’échelle avec l’option référence. Voilà, c’est tout.

Happy autocading !

TG

 Posted by at 11:44
Mar 032014
 

Ce post s’applique, entre autres versions, à Autocad LT 2013. Il fait suite au post Autocad : exporter/importer des palettes d’outils.

Après le transfert de palettes d’outils depuis un monoposte vers un autre monoposte, les palettes contenant des commandes personnalisées sont prêtes à l’emploi, mais il est nécessaire de réactiver les palettes contenant des blocs. Pour cela, vous devez d’abord importer le ou les fichiers sources contenant ces blocs et les placer à un endroit approprié sur votre ordinateur.

Procédez ensuite comme suit :

– Effectuez un clic droit sur le bandeau supérieur ou latéral du volet Palettes d’Outils pour ouvrir le menu contextuel, puis cliquez sur l’un des groupes de palettes importés afin de l’activer. Cliquez ensuite sur l’onglet de la palette que vous souhaitez réactiver.

– Effectuez un clic droit sur le premier bloc de la liste, puis pressez la touche Maj et cliquez sur le dernier bloc de la liste afin de sélectionner tous les blocs.

– Effectuez un clic droit sur l’un des blocs sélectionnés pour ouvrir le menu contextuel et cliquez sur Propriétés pour ouvrir la boîte de dialogue Propriétés de l’Outil.

1-EXPAL4
– Dans le volet Insérer, cliquez sur la ligne Fichier Source pour faire apparaître le bouton à l’extrémité de la ligne. Cliquez sur ce bouton pour ouvrir la boîte de dialogue Sélectionnez un Dessin Lié.

2-EXPAL5
– Accédez au fichier source contenant les blocs et cliquez sur celui-ci. Les blocs de la palette sont maintenant réactivés et peuvent être insérés dans n’importe quel dessin.

3-EXPAL6
Procédez de même avec les autres palettes du groupe, puis avec celles des autres groupes pour terminer le transfert. Vos palettes et groupes de palettes sont maintenant prêts à l’emploi.

Happy autocading !

 Posted by at 13:13
Mar 032014
 

Ce post s’applique, entre autres versions, à Autocad LT 2013. Il ne concerne que la migration des palettes d’un monoposte vers un autre monoposte. Il ne s’applique pas au partage de palettes en réseau.

Pour le transfert de palettes, il est toujours préférable de migrer vers le haut (par exemple de 2012 vers 2014) afin d’éviter les problèmes de compatibilité entre versions.

Exportation
L’exportation se fait en deux temps : d’abord les groupes de palettes, puis les palettes elles-mêmes. Les groupes de palettes peuvent être exportés en une seule manipulation, mais les palettes doivent être exportées une à une (un peu fastidieux). De plus, les groupes sont exportés sans leur contenu : il faudra donc réinsérer les palettes au sein des groupes après l’importation (au besoin, faites une impression écran de l’arborescence de vos groupes de palettes perso dans la boîte de dialogue Personnalisation afin de pouvoir les recomposer sans problèmes).

Exporter les groupes de palettes

– Ouvrez le volet Palettes d’Outils (Ctl+3). Effectuez un clic droit sur le bandeau supérieur ou latéral pour ouvrir le menu contextuel, puis cliquez sur Personnaliser les Palettes pour ouvrir la boîte de dialogue Personnalisation. Vous pouvez également ouvrir cette boîte de dialogue en cliquant sur le bouton Palettes d’Outils dans l’onglet Personnalisation du ruban Gérer (interface Ruban), ou en cliquant sur Personnalisation/Palettes d’Outils dans le menu Outils (interface classique).

– Dans la colonne Groupes de Palettes, effectuez un clic droit sur l’un des groupes pour ouvrir le menu contextuel et cliquez sur Exporter Tout pour ouvrir la boîte de dialogue de même nom. Choisissez un emplacement pour le fichier exporté, par exemple une clé USB.

1-EXPOPAL1
Exporter les palettes
Hélas, il est impossible d’effectuer une sélection multiple dans la boîte Personnalisation. Il faut donc exporter les palettes une à une. Voici comment :

– Dans la colonne Palettes, effectuez un clic droit sur l’une des palettes pour ouvrir le menu contextuel et cliquez sur Exporter pour ouvrir la boîte de dialogue Exporter Palette. Choisissez un emplacement pour le fichier créé (nompalette.xtp), par exemple une clé USB. Répétez cette opération pour chaque palette.

2-EXPOPAL2
Importation
L’importation se fait en sens inverse, d’abord les palettes, puis les groupes.

Importer les palettes
Par défaut, les palettes importées sont incluses dans le groupe actif : pour recevoir les palettes, on peut donc créer et activer un groupe Import qui sera supprimé à la fin du processus. Il existe, cette fois-ci, une méthode qui permet d’importer toutes les palettes en même temps :

– Fermez la fenêtre Personnalisation dans Autocad et ouvrez le dossier contenant les palettes à importer. Réduisez les deux applications afin qu’elles figurent toutes les deux à l’écran. Sélectionnez les palettes à importer à l’aide des touches Maj (sélection d’une suite de palettes) et Ctl (ajout d’une palette à la sélection). Lorsque toutes les palettes sont sélectionnées, cliquez sur une des palettes et déposez la sélection dans Autocad. Ouvrez la boîte de dialogue Personnalisation : les palettes figurent maintenant dans la colonne Palettes d’Outils et dans le groupe Import. Les icônes des palettes sont importées automatiquement.

3-EXPOPAL3
Importer les groupes
Il reste à importer les groupes. Voici comment :

– Dans la fenêtre de personnalisation, effectuez un clic droit sur un groupe pour ouvrir le menu contextuel et cliquez sur Importer pour ouvrir la boîte de dialogue Importer le Groupe. Accédez à l’emplacement du fichier Groupe de palettes.xpg exporté et cliquez sur ce fichier. Les groupes apparaissent maintenant dans la colonne Groupes de Palettes. Supprimer le groupe Import avec son contenu ainsi que les groupes Autodesk qui ont été dupliqués.

Vous pouvez maintenant réinsérer les palettes dans les groupes en vous basant, au besoin, sur les impressions écran réalisées avant l’opération.

Les palettes contenant des commandes personnalisées (par exemple, des motifs de hachures) sont prêtes à l’emploi, mais il reste à réactiver les palettes contenant des blocs. Pour cela, reportez-vous au post Autocad : réactiver des palettes d’outils.

Pour d’autres informations sur les palettes d’outils, vous pouvez également consulter les post Autocad : personnaliser les palettes d’outils et Autocad : peupler une palette d’outils.

Happy autocading !

 Posted by at 12:57
Feb 272014
 

Dans la première partie de ce post, nous avons vu comment créer un groupe de palettes et y intégrer deux palettes d’outils. Il reste maintenant à peupler ces palettes, ici avec une commande personnalisée (un motif de hachure préréglé) et un ensemble de blocs issus d’une bibliothèque. Voici la procédure à suivre.

Insérer une commande personnalisée :

– Ouvrez un fichier Autocad, par exemple votre fichier gabarit habituel.

– Sur le calque 0, dessinez un rectangle, puis utilisez la commande Hachures pour habiller l’intérieur du rectangle avec le motif de hachures choisi et les réglages adéquats (échelle, angle, etc.). Une autre solution, sans doute plus simple, consiste à ouvrir un fichier existant contenant le motif de hachures souhaité et à effectuer l’insertion à partir ce de fichier. Si vous souhaitez qu’un calque soit inséré dans le dessin en même temps que le motif de hachures, placez le motif de hachures sur ce calque avant d’importer le motif dans la fenêtre Palettes d’Outils.

– Dans la fenêtre Palettes d’Outils, sélectionnez le groupe PC200 (clic droit sur le bandeau supérieur de la fenêtre et sélection du groupe dans le menu contextuel), puis cliquez sur l’onglet HACHURES pour ouvrir la palette de même nom.

– Dans le dessin, sélectionnez le motif de hachures, puis faites-le glisser vers la palette par un clic droit maintenu. Le motif de hachures préréglé figure maintenant dans la palette. Cliquez sur le motif pour ouvrir le menu contextuel et cliquez sur Renommer. Attribuez au motif le nom souhaité, par exemple, TERRASSE.

2-PEUPAL2
Insérer des blocs depuis une bibliothèque d’objets existante :

– Dans la fenêtre Palettes d’Outils, cliquez maintenant sur l’onglet PORTES pour ouvrir la palette de même nom, toujours dans le groupe PC200.

– Assurez-vous que le fichier existant choisi comme source est placé à l’endroit souhaité. Ce fichier peut être placé sur un serveur – les palettes seront alors utilisables sur tous les postes reliés au serveur – ou sur un monoposte. Une fois les palettes peuplées, il ne devra être ni déplacé, ni renommé, ni encore moins supprimé (dans ces trois cas, tous les blocs contenus dans les palettes créées à partir du fichier ne pourraient plus être insérés). Entrez Ctl+2 au clavier pour ouvrir le Design Center. Localisez le fichier dans l’arborescence (colonne de gauche) puis développez l’arborescence du fichier pour en faire apparaître les composants. Cliquez sur Blocs pour faire apparaître tous les blocs du dessin dans la colonne de droite.

– Sélectionnez l’ensemble des blocs que vous souhaitez inclure dans la palette PORTES (ici des portes) à l’aide des touches Maj (sélection d’une suite d’éléments) et Ctl (ajout d’éléments à la sélection).

1-PEUPAL1
Effectuez un clic droit maintenu sur un des éléments de la sélection, puis faites glisser l’ensemble dans la palette PORTES. Après une dizaine de secondes (ou plus selon le nombre d’éléments), les blocs sélectionnés apparaissent dans la palette PORTES.

3-PEUPAL3
Pour une importation depuis une bibliothèque d’objets existante, une autre méthode consiste à nommer les palettes au fur et à mesure de l’importation :

– Sélectionnez les blocs dans la colonne droite de la fenêtre Design Center comme précédemment. Effectuez ensuite un clic droit sur l’un des éléments de la sélection pour ouvrir le menu contextuel et cliquez sur Créer une Palette d’Outils.

4-PEUPAL4
Les blocs sont alors importés dans une palette prête à être nommée.

5-PEUPAL5
Il est temps maintenant de tester vos palettes :

– Fermez les fichiers ouverts, puis ouvrez un nouveau fichier. Dessiner un rectangle. Cliquez sur l’onglet HACHURES pour ouvrir la palette de même nom, cliquez sur le motif de hachures, puis cliquez à l’intérieur du rectangle. Ça marche !

– Cliquez maintenant sur l’onglet PORTES pour ouvrir la palette de même nom. Cliquez sur une des portes et cliquez dans le dessin pour la déposer. Ça marche aussi !

En effectuant un clic droit sur l’onglet d’une palette, vous accédez à un menu contextuel qui vous permet de déplacer la palette vers le haut ou vers le bas, de la supprimer (avec son contenu !) ou de la renommer.

Voilà c’est tout. Happy autocading !

TG

 Posted by at 12:25