Jun 162022
 

Dans une pratique architecturale courante, la transparence des hachures (ou des trames) est une fonction très utile pour ombrer des façades. Elle permet de donner du relief à une élévation tout en conservant une bonne lecture de tous les éléments graphiques.

Généralités
Le degré de transparence des hachures (de 0 – pas de transparence – à 90 %) se règle dans l’onglet contextuel Éditeur de Hachures, en déplaçant la molette ou en tapant directement la valeur souhaitée dans la case d’affichage.

La transparence peut être affectée à chaque tracé de hachure de façon unique : il est possible d’associer des hachures opaques et des hachures transparentes (ou de divers degrés de transparence) dans un même dessin. On peut également se servir de la palette Propriétés hors sélection pour entrer une valeur de transparence par défaut qui s’appliquera à tous les objets nouvellement créés (hachures, textes, etc.). Il existe également la possibilité d’attribuer une valeur de transparence à un calque spécifique dans le Gestionnaire des Calques, ce qui est très utile, par exemple, pour un calque affecté aux ombres (toutes les trames placées sur ce calque auront la même valeur de transparence).

Variable TRANSPARENCYDISPLAY
Voilà pour la théorie. Dans la pratique, il y a, comme d’habitude, quelques embûches à éviter. La première a trait à la variable TRANSPARENCYDISPLAY : lorsque cette variable a pour valeur 0, la transparence n’est pas activée et n’apparaît pas. Pour porter la valeur de cette variable à 1 (activation de la transparence), il faut soit entrer TRANSPARENCYDISPLAY à la ligne de commande (bon courage), soit, plus simple, activer la case TPY (pour Transparency) dans la Barre d’État.

Impresssion en PDF
Miracle, la transparence apparaît bien dans Autocad et les ombres commencent à ressembler à quelque chose. On peut maintenant lancer une impression en PDF… pour constater que les ombres ont disparu à l’impression. C’est la deuxième petite embûche. Pour conserver les ombres sur le PDF, il faut simplement penser à cocher la case Transparence du Tracé dans le groupe Options de Tracé de la fenêtre Tracer.

Ordre de tracé
Dernier détail : pour obtenir le rendu souhaité, il faut bien sûr placer les trames d’ombre au-dessus des menuiseries. Pour cela, je me sers de la barre d’outils Ordre de Tracé (difficile de se débarrasser des vieilles habitudes) mais on peut également utiliser le menu déroulant Ordre de Tracé dans le groupe Modification de l’onglet Début. Voilà, cette fois-ci c’est bon et les façades ombrées peuvent enfin être livrées.

Impression PDF de la fenêtre ombrée

Il existe plusieurs posts traitant de la transparence des objets dans Autocad sur le Web, dont ce post anglophone qui fait bien le tour de la question.

Si ce post vous a semblé utile, vous serez peut-être intéressé(e) par ceux listés ci-dessous :

Autocad : associer ruban et barres d’outils
Autocad : créer des hachures personnalisées
Autocad : modifier les hachures

Voilà, c’est tout. Happy Autocading !

 Posted by at 09:41
Jun 072022
 

Avant d’être intégrée aux versions pleine et LT d’Autocad, la commande CHANGESPACE faisait partie des fameux Express Tools. Elle permet de déplacer des objets depuis l’espace Objet vers l’espace Papier ou depuis l’espace Papier vers l’espace Objet. Sa particularité est qu’elle ne fonctionne pas en espace Objet : elle ne peut être utilisée que depuis l’espace Papier.

Pour accéder à la commande CHANGESPACE, il faut entrer CHSPACE (alias pas du tout pratique de la commande) à la ligne de commande ou bien cliquer sur l’outil Modifier l’Espace dans le menu déroulant Modification de l’onglet Début. Aucune de ces deux solutions n’est très satisfaisante si vous privilégiez la vitesse de travail et je vous recommande, en cas d’utilisation fréquente, de créer un nouvel alias.

Il existe deux situations principales pour lesquelles la commande CHANGESPACE est très utile et en voici les descriptions :

Déplacement d’objets de l’espace Papier vers l’espace Objet
Lorsque vous recevez un fichier venant de l’extérieur, il peut arriver que la personne qui vous a envoyé le fichier ne partage pas vos convictions sur les bonnes pratiques dans Autocad. Par exemple, certains utilisateurs d’Autocad continuent de penser qu’il est préférable de mettre les cotations en espace Papier, mais vous préféreriez nettement (et avec raison) les voir en espace Objet.

Rien de plus facile. Il suffit de sélectionner les cotes en espace Papier, d’actionner la commande CHANGESPACE (outil Modifier l’Espace ou alias CHSPACE + touche ENTRÉE) puis de double-cliquer en dehors de la fenêtre activée pour la désactiver. En revenant à l’espace Objet, vous constatez que toutes les cotations sont maintenant parfaitement à leur place.

Les cotations sont sélectionnées dans l’espace Papier.

Les cotations ont été envoyées dans l’espace Objet. Il faut double-cliquer à l’extérieur de la fenêtre activée pour la désactiver.

Les cotations sont maintenant dans l’espace Objet.

Accessoirement, vous pouvez procéder de la même façon pour déplacer un objet de l’espace Objet vers l’espace Papier (une flèche Nord, par exemple) : double-cliquer à l’intérieur de la fenêtre pour l’activer, sélectionner l’objet à déplacer, actionner la commande CHANGESPACE comme précédemment et le tour est joué !

Nota : la commande CHANGESPACE refuse de déplacer les objets annotatifs. Il faut donc rendre les objets à déplacer non annotatifs (sélection et fenêtre Propriétés) avant d’actionner la commande puis les rendre de nouveau annotatifs une fois la manip effectuée.

Report du cadre de travail en espace Objet
La deuxième utilisation typique de la commande CHANGESPACE est la plus utile pour moi, notamment lors de travaux sur des plans de masse. Elle permet de reporter très rapidement et très exactement en espace Objet le cadre de la fenêtre de présentation. On peut ensuite positionner textes et annotations sans avoir besoin de faire de multiples aller et retour entre espace Objet et espace Papier. Par précaution, il est préférable de placer ce cadre sur un calque non imprimable.

La polyligne à la dimension de la fenêtre est sélectionnée. La commande CHANGESPACE va l’envoyer dans l’espace Objet.

La polyligne a été envoyée en espace Objet. Il faut double-cliquer à l’extérieur de la fenêtre activée pour la désactiver.

Le cadre de la fenêtre de présentation apparaît maintenant en espace Objet.

Si vous avez trouvé ce post utile, vous serez peut-être intéressé par ceux dont les liens figurent ci-dessous :

Autocad : créer un format de papier personnalisé
Autocad : visualiser un style de tracé dans une présentation
Autocad : pointillés en Espace Objet et Espace Papier
Autocad : orienter le dessin avec la variable UCSFOLLOW

Pour de plus amples informations sur la commande CHANGESPACE et son utilisation, il existe plusieurs posts anglophones, dont celui-ci.

Voilà, c’est tout. Happy Autocading !

Thomas Guidicelli

 Posted by at 15:46
May 262022
 

Dans mon activité, je me sers de Sketchup pour réaliser les insertions photographiques souvent nécessaires pour le dépôt d’un permis de construire. Je monte le bâtiment projeté ou modifié en 3D dans Sketchup à partir des éléments dessinés sur Autocad, j’importe dans Sketchup la photo choisie pour l’insertion, j’adapte le modèle 3D à la photo puis je réalise les retouches finales dans Photoshop en important la photo de base puis le modèle Sketchup correctement orienté et positionné.

Adapter une photo
Il existe de nombreux tutoriels traitant de la méthode pour adapter un modèle 3D à une photo dans Sketchup. Pour ma part, j’ai consulté cette vidéo de l’excellent site (anglophone) TheSketchupEssentials, cette autre du site (anglophone) SketchupMaster et ce post du site Apprendre-Sketchup.

Pour rappel, le processus consiste à positionner et mettre à l’échelle le modèle en se servant de lignes de fuite repérables sur la photo (il est donc préférable de choisir une photo incluant un objet de forme carrée ou rectangulaire). Une fois cette opération effectuée, et pour réaliser l’insertion, il faut enregistrer la vue du modèle au format adéquat (par exemple .tiff) puis l’importer dans Photoshop en même temps que la photo ayant servi à l’adaptation.

Lors de l’importation de la photo en tant que photo adaptée, Sketchup crée une scène spécifique associant la photo importée et le modèle vu en transparence. Cette scène avec photo demeure dans le fichier lorsque l’adaptation est terminée, et si l’on modifie l’orientation du modèle avec les outils Panoramique ou Orbite, la photo disparaît et le modèle reprend son apparence habituelle. Le problème est donc de conserver la vue du modèle adapté tout en se débarrassant de la photo.

Lorsque l’adaptation du modèle est terminée, Sketchup crée une vue associant la photo et le modèle vue en transparence.

Détacher la photo en supprimant la scène
La première solution, sans doute la plus couramment utilisée, consiste à enregistrer une copie du fichier (menu Fichier, Enregistrer une copie sous) puis à supprimer la scène contenant la photo. Si cette scène était la seule de votre fichier, il suffit alors de créer une nouvelle scène en prenant garde de ne pas déplacer ou faire pivoter le modèle. Si votre fichier comprend plusieurs scènes, vous devez alors sélectionner l’option Précédent dans le menu Caméra pour rétablir la vue précédente (celle qui était associée à la photo) puis créer une nouvelle scène comme précédemment. L’inconvénient de cette méthode c’est qu’elle contraint à la création de deux fichiers, ce qui peut être source de confusion, en particulier si vous faites plusieurs essais.

Détacher la photo en conservant la scène
J’ai donc cherché un moyen de conserver sur le même fichier à la fois la scène d’origine (avec la photo) et une scène strictement identique débarrassée de la photo. Comme d’habitude, j’ai effectué une recherche sur le Web et j’ai mis un peu de temps à trouver la solution. Elle est très simple. Une fois l’adaptation terminée (le modèle est positionné et mis à l’échelle de façon satisfaisante pour une exportation vers Photoshop), il suffit de passer en mode Projection Parallèle (menu Caméra, option Projection Parallèle) puis de repasser illico en mode Perspective (menu Caméra, option Perspective).

Miracle, la photo a disparu et le modèle a conservé très exactement la bonne position. On crée alors une nouvelle scène pour fixer cette vue sans photo et le tour est joué.

Une fois la photo adaptée supprimée, le modèle reprend son apparence normale.

J’ai trouvé cette astuce dans un forum sur le site SketchUcation. L’auteur du post est un certain PebblesRox, que je remercie chaleureusement.

Si ce post vous a été utile, vous pourriez également être intéressé par les deux posts ci-dessous :

Sketchup : coordonnées géographiques et orientation solaire
Sketchup : gestion et organisation du modèle

Voilà, c’est tout. Happy Sketchuping !

Thomas Guidicelli

 Posted by at 16:26
Jun 032021
 

Deuxième partie d’un post consacré à l’importation d’extraits cadastraux dans Autocad. La première partie traitait de l’importation d’un extrait cadastral au format PDF. Voici maintenant la procédure pour importer une feuille cadastrale en DXF. J’ai mis cette deuxième partie dans la catégorie Autocad, mais elle s’applique à tous les utilisateurs de logiciels de CAO/DAO.

Édition du fichier DXF
L’accès au Plan Cadastral Informatisé se fait via le site cadastre.data.gouv.fr, en cliquant sur Télécharger les données, puis sur Plan Cadastral Informatisé (PCI). Avant d’effectuer la recherche, il est nécessaire de localiser la ou les parcelles concernées sur le site cadastre.gouv et de noter les références de la feuille sur laquelle elle(s) figure(nt). Dans mon cas, les parcelles dont j’ai besoin sont situées à Brens, dans l’Ain, et se situent sur la feuille 000 ZC 01.

– En allant en bas de la page Plan Cadastral Informatisé, j’accède aux liens dont j’ai besoin. Je choisis le dernier millésime et je clique sur le lien Par Feuille dans le format DXF-PCI pour accéder à la liste des départements par numéros. J’ai de la chance : l’Ain est le premier de la liste.

– En cliquant sur 01/, j’accède à la liste des communes de l’Ain, et c’est là qu’il y a un petit piège. Les codes affichés ne sont pas les codes postaux, mais les codes INSEE. En faisant une recherche « code INSEE, Brens, 01 », je découvre que le code INSEE de la commune de Brens est 01061.

– Je clique sur 01061 dans la liste pour ouvrir la liste des feuilles composant le cadastre de la commune, puis sur le lien dxf-01061000ZC01.tar.bz2 pour télécharger la feuille 000 ZC 01. Il reste à convertir le fichier .tar.bz2 au format .zip (par exemple sur le site de conversion en ligne CloudConvert) puis à extraire le fichier au format DXF.

La page Plan Cadastral Informatisé offre également une aide au téléchargement permettant une recherche par nom de commune et par format (tout en bas), mais elle oblige à télécharger la commune entière plutôt qu’une seule feuille.

Ouverture dans Autocad
Remarque préalable : le DXF contient un certain nombre de calques et de blocs (en l’occurrence, pour cette feuille, 105 calques et 38 blocs !) dont vous n’avez probablement pas besoin. Il faut donc ouvrir le DXF (clic droit sur le fichier et Ouvrir avec ou bien ouvrir à l’intérieur d’Autocad), faire le tri, et copier les éléments dont vous avez besoin (en général bâti et limites de parcelles, en ayant soin de les placer d’abord sur le calque 0) dans le fichier projet. Les éléments du cadastre sont dessinés en mètres ; si vous travaillez en cm, il faut agrandir les éléments importés avec un facteur d’échelle 100.

Voilà pour cette procédure, qui n’est pas forcément évidente au départ (les informations données sur le site geonov.fr m’ont été très utiles). Dans les versions les plus récentes d’Autocad, il est possible de décomposer un PDF en éléments vectoriels et, moyennant une mise à l’échelle minutieuse, on obtient également un bon résultat.

La feuille cadastrale dans Autocad

Petite mise en garde.
Le cadastre est un outil fiscal et les éléments graphiques ne sont pas forcément exacts ou très précis. Si vous avez besoin d’établir des limites de propriété précises, par exemple pour déterminer une emprise de construction, il est préférable de se baser sur un relevé topographique établi par un géomètre.

Voilà, c’est tout. Happy autocading !

TG

 Posted by at 17:52
Jun 032021
 

Ce post traite de l’importation d’un extrait cadastral au format PDF. Pour l’importation d’un extrait cadastral en DXF, reportez-vous à ce post.

Dans le cadre de mon activité, je traite souvent des petits dossiers ne nécessitant pas l’intervention d’un géomètre, et pour dessiner les limites de propriété sur le plan de masse, je me sers des extraits cadastraux disponibles sur le site cadastre.gouv. Pour les plans de situation et les vues aériennes, j’utilise les ressources du site geoportail.fr.

Le site cadastre.gouv propose une recherche par référence parcellaire, mais il est nécessaire de connaître les références exactes de la section, de la feuille et de la parcelle. Je préfère donc faire une recherche par localisation géographique et voici comment je procède :

Édition de l’extrait cadastral
– Dans la zone Ma Recherche de la page d’accueil du site cadastre.gouv, entrer le nom de la commune concernée et son code postal puis cliquer sur Rechercher pour ouvrir la page suivante.


– Répéter l’opération pour accéder à l’ensemble des feuilles constituant le cadastre de la commune ou entrer l’adresse exacte du site pour accéder directement à la feuille concernée.


– Après avoir localisé la ou les parcelles concernées au moyen des outils Zoom (+, -), Centrage et Déplacement, cliquer sur l’onglet outils avancés.
– Dans le menu déroulant Imprimer, cliquer sur Extrait de plan. Par défaut, l’extrait est proposé au format A4 portrait. Utiliser de nouveau les outils Zoom, Centrage et Déplacement pour centrer la zone d’impression sur la ou les parcelles concernées. Au besoin, déplacer la zone d’impression à l’aide du pointeur de la souris (cliquer à l’intérieur du carré bleu puis déplacer le pointeur). Il est également possible de zoomer en modifiant l’échelle d’édition dans le menu déroulant dédié. En général, une échelle de 1/1000 fonctionne bien pour une parcelle de superficie moyenne.


– Cliquer sur Aperçu et Édition PDF pour afficher l’extrait obtenu, puis sur l’icône Télécharger pour télécharger l’extrait au format PDF.


– Au besoin, modifier le nom du fichier et le placer dans le dossier approprié. Tout est prêt pour l’importation dans Autocad.

Importation dans Autocad
– Dans Autocad, cliquer sur l’onglet Insertion puis sur l’outil Attacher du groupe de fonctions Référence pour ouvrir la fenêtre Sélectionner un Fichier de Référence puis cliquer sur le fichier PDF à insérer.


– Dans la fenêtre Attacher le Calque sous-jacent PDF, entrer un facteur d’échelle de 100 (pour mettre l’extrait à l’échelle, il sera nécessaire de sélectionner des points et le facteur 100 permet d’obtenir une plus grande précision) puis cliquer sur OK pour insérer le PDF dans la zone de dessin.

Mise à l’échelle en fonction de l’unité utilisée
– Un extrait cadastral inclut des repères du quadrillage qui sont espacés entre eux en fonction de l’échelle d’édition. Ici, l’extrait a été édité à l’échelle 1/1000e et les repères sont espacés entre eux de 100 m en valeur réelle.
– Si l’on travaille en cm, l’extrait cadastral doit être mis à l’échelle dans cette unité. Dans la zone de dessin, à proximité du PDF, tracer une ligne horizontale de 100 x 100 = 10 000 cm (si l’on travaille en m, on trace une ligne de 100 m).
– Tracer ensuite une ligne entre les deux repères cadastraux puis utiliser la commande Échelle et l’option Référence ou la commande Aligner pour réaliser la mise à l’échelle.

Petite mise en garde
Le cadastre est un outil fiscal et les éléments graphiques ne sont pas forcément exacts ou très précis. Si vous avez besoin d’établir des limites de propriété précises, par exemple pour déterminer une emprise de construction, il est préférable de se baser sur un relevé topographique établi par un géomètre.

Voilà, c’est tout. Happy autocading !

TG

 Posted by at 17:36